-Patrice Beaudry, kinésiologue, naturothérapeute et fondateur Elle-Fit

La multivitamine et minéraux est un supplément assez controversé. Certains professionnels de la santé la considère inutile, d’autres essentielle. Certaines études scientifiques ont démontré aucun effet positif, voire même des effets nocifs (1, 2)  tandis que d’autres ont démontré une amélioration de la santé à certains égards (3, 4). Difficile pour le commun des mortels de s’y retrouver. Pourquoi des études sont négatives sur ce sujet et d’autres positives? Pour qui un supplément de vitamines et minéraux est une bonne chose et pour qui ça ne l’est pas?

Premièrement, il faut savoir que les suppléments de vitamines et minéraux ne sont pas tous égaux. La grande différence réside dans la biodisponibilité (l’absorption et l’utilisation) des nutriments présents dans le produit. Rarement vous verrez une étude utiliser une multivitamine de très bonne qualité, donc avec une haute biodisponibilité de ses nutriments. C’est compréhensible en soit, car ces produits sont plus dispendieux et moins utilisés par la population en générale. Par exemple, une multivitamine qui contient de l’oxyde de zinc aura une absorption très réduite comparativement à un zinc chélate.  Autre exemple, sachez que certaines formes de vitamines en supplément peuvent avoir un effet toxique, notamment la vitamine E de forme synthétique. Une bonne multivitamines devrait contenir un mélange des différentes formes de vitamine E d’origine naturelle.

Cela dit, qui a besoin d’une multivitamine en 2017? Si vous avez des carences nutritionnelles, c’est simple non? Mais comment savoir si vous avez des carences en certaines vitamines et/ou minéraux et comment savoir que l’alimentation peut combler ou non ces carences? Dans le meilleur des mondes, l’idéal serait de faire des analyses de votre profil sanguin au niveau des vitamines et minéraux. Malheureusement, les analyses qui sont fiables, sont relativement dispendieuses. Cependant,  sachez ceci; selon des données, forte chance que vous ayez des carences nutritionnelles et ce, malgré une « bonne » alimentation (5). Mais pourquoi? Voici des raisons pour lesquelles vous devriez envisager une multivitamine:

  1. Vous avez un niveau d’activité physique très élevé; vous vous entraînez ou pratiquez un sport 5-6x ou même plus par semaine. La demande en nutriments est plus élevée.
  2. Vous avez une alimentation sous-calorique. Vous consommez moins de calories que vous en dépensez.
  3. Vous prenez des médicaments sur une base quotidienne. TOUS les médicaments ont des effets négatifs sur le profil de vitamines et minéraux (6), soit en interférant dans l’absorption ou en perturbant certaines voies métaboliques. N’oubliez pas, les contraceptifs hormonaux (anovulants) sont aussi des médicaments.
  4. Vous avez, par manque de goût ou autres, une alimentation peu diversifiée. Si vos légumes, par exemple, se résument à concombre, tomate, carotte et laitue, considérez votre alimentation peu diversifiée.
  5. Vous ne mangez pas biologique ou que très peu.
  6. Vous avez une condition médicale particulière.
  7. ET, finalement, parce que nous vivons en 2017 en Amérique, c’est-à-dire que nous vivons dans un mode de vie très stressant (négatif aussi sur le profil vitamines et minéraux), que nos sols et nos aliments sont plus pauvres en nutriments et, surtout, plus contaminés en divers produits chimiques.

Plus vous vous retrouvez dans ces éléments, plus vous devriez envisagez de prendre au quotidien une multivitamine de qualité. Malgré tout ça, il est toujours, toujours, important d’évaluer  en premier lieu vos habitudes alimentaires et d’ajuster au besoin. L’utilisation d’une multivitamine ne doit pas se faire pour palier à une mauvaise alimentation, jamais. Finalement, ne faites jamais de compromis sur la qualité du produit.

Ma suggestion:

TOTAL DEFENSE 2.0

RÉFÉRENCES:

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16049802
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21987192
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17764205
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28692411
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2129155/
  6. http://www.jydionne.com/carences-nutritionnelles-induites-par-les-medicaments/