-Patrice Beaudry, kinésiologue, naturothérapeute et fondateur Elle-Fit

Saviez-vous qu’une des molécules les plus « anti-cancer » dans les aliments connus à ce jour est le sulforaphane, présent dans les crucifères/brassicacées? Les micropousses de brocoli étant la source alimentaire la plus élevée de sulforaphane! Est-ce que ça veut dire qu’il ne faut que manger des brocolis? Est-ce que ça veut dire que votre consommation de brocolis à elle seule vous protégera du cancer? Absolument pas! Néanmoins, sachez que le brocoli a un petit quelque chose!

Cela dit, le sulforaphane fait partie des molécules porteuses de soufre de la famille des isothiocyanates qui ont des propriétés antioxydantes très puissantes. Le sulforaphane n’est pas « présent » directement dans les plantes; il se forme plutôt via son précurseur, un glucosinolate, lui-même activé par une enzyme, la myrosinase.

MAIS … attendez! Le plus cool à savoir c’est que cette cascade est activée lorsque la plante se sent menacée…Par exemple, lorsque nous « croquons » le brocoli!

Par contre, il faut savoir justement que le type de cuisson, la durée de la cuisson, la température, etc. sont tous des « agresseurs » pour la plante; et c’est bien correct comme ça! Des études ont démontré que moins le brocoli était cuit par exemple, plus nous avions au niveau intestinal la présence de ce sulforaphane!

FAIT IMPORTANT; le micro-onde a démontré avoir un aspect particulièrement important dans sa capacité à désactiver l’enzyme myrosinase durant la cuisson.

Est-ce que ça veut dire de manger le brocoli cru? Non, pas du tout! En fait, il est préférable de le faire cuir mais justement de façon légère à modérée avec des températures raisonnables. Le gros bon sens quoi. Il faut savoir qu’une cuisson raisonnable de certains légumes apporte plusieurs éléments positifs également (digestion, absorption).

À RETENIR: pour bénéficier au maximum du « potentiel » anti-cancer du sulforaphane, cuir de façon légère à modérée le brocoli (cuisson vapeur par exemple), éviter la « cuisson » (je ne parle pas ici de « réchauffer) au micro-onde, ou encore vous pouvez consommer des micropousses de brocoli en salade!

RÉFÉRENCES:
http://www.ijkd.org/index.php/ijkd/article/view/1099/573
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17343774
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4985713/#B97